Actualité de la rentrée

Actualité de la rentrée

Le nouveau long-métrage de Christophe Karabache, Ultravokal, a commencé en fanfare sa carrière en festival avec, notamment, le prix de la meilleure B.O. au South Films ans Arts Academy Festival (Chili).

Sortie mondiale de « L’homme qui répare les femmes »

Sortie mondiale de « L’homme qui répare les femmes »

C’est parti pour « L’homme qui répare les femmes – La colère d’Hippocrate ». Le film de Colette Braeckman et Thierry Michel commence sa vie en salles cette semaine un peu partout en Belgique, après un départ en fanfare lors des quelques avant-premières mondiales à La Haye, Bruxelles et Paris. Les premières récompenses sont déjà tombées : Papillon d’or au Movie that matters Festival à La Haye, Prix spécial des droits de l’homme et Prix du public au Millenium, le festival international du film documentaire de Bruxelles.

Mukwege, l’homme qui répare les femmes

Mukwege, l’homme qui répare les femmes

Denis Mukwege est l’homme qui répare les femmes. Depuis plus de 20 ans, ce gynécologue pourtant promis à une brillante carrière en Europe a choisi d’aider son peuple, d’aider les femmes.  A l’hôpital de Panzi, plus de 40.000 femmes ont ainsi été soignées, victimes de viols perpétrés avec une incroyable sauvagerie.  On peut très difficilement s’imaginer ce que représente ce chiffre.

Joyeux Noël avec Télé MB

Joyeux Noël avec Télé MB

Voici les deux génériques de pub (entrée et sortie) qui sont diffusés sur Télé MB en période de Noël.
Si vous tendez l’oreille, vous pourrez y entendre, entre autres éléments sonores, le son de clochettes qui évoque l’attelage du Père Noël.  Également des cordes, deux flûtes, une harpe, un célesta et un glockenspiel, cet instrument que j’appelais à tort xylophone quand j’étais gosse (le xylophone étant en bois comme son nom l’indique, et le glockenspiel probablement en glock).

Une nouvelle identité sonore pour Télé MB

Une nouvelle identité sonore pour Télé MB

Télé MB, la télévision locale de Mons en Belgique fait peau neuve.  Au programme, un relifting visuel (en commençant par un nouveau logo) ainsi qu’un remaniement complet de l’identité sonore.  L’idée était d’apporter un rafraîchissement à tout ceci, tout en conservant une idée de proximité. Nous avons convenu de commencer ce travail par le JT et les pubs (d’autres génériques suivront).