UltravoKal

UltravoKal

Avec UltravoKal, Christophe Karabache réalise un western contemporain peuplé d’ennemis intérieurs.  Celia et Erwan, perdus et brisés, poursuivent leur descente aux enfers main dans la main, presque méthodiquement, dans cette fiction dérangeante à l’allure de road movie.

Unité 42

Unité 42

Samuel Leroy et Billie Weber sont l’Unité 42, une division d’élite chargée de la lutte contre la cybercriminalité.  Flics d’écoles différentes, que tout ou presque oppose, Sam et Billie vont devoir élucider des enquêtes particulièrement complexes, face à des criminels vrament sombres, violents voire pervers.

Qui ne dit mot

Qui ne dit mot

Pour son deuxième court-métrage, Stéphane De Groodt propose une narration solide à tiroirs, détournant des situations en apparence anodines pour les orchestrer en trompe-l’œil, ou trompe-les-mots, ou trompe-la-vie.

Le flan

Le flan

Avec ses 4 voix acquises d’avance, Robert aurait dû gagner l’élection. C’était mathématique. Et pourtant, il l’a perdue, il lui a manqué une voix. Qui donc n’a pas voté pour Robert ? Sa femme ? Sa mère ? Son père ? D’accusations en suspicions, la recherche de la vérité va provoquer un véritable séisme familial.

Never alone

Never alone

Une catastrophe pandémique fait rage et plonge peu à peu le monde dans un univers post-apocalyptique. Un groupe de survivants se forme, témoin de la dégénérescence d’un monde qui n’existe déjà plus.

Never Alone adopte un style basé sur la psychologie, les relations humaines face à des « chocs » intensifs (comme les conflits, les guerres, les crises…). Nous assistons à la « dégénérescence morale » des personnages principaux et à leur perte « d’humanité ». Ceci à un point tel que tuer un autre être humain peut devenir banal, puisqu’ils cherchent à survivre. Le projet de la websérie, à côté du « divertissement » qu’elle propose, est aussi de faire prendre conscience de la nature du monde qui nous entoure. Il s’agit d’exposer ce qu’est réellement la « survie et la nature humaine ».